On l’a vu dernièrement avec le 300 Blackout, non seulement l’esprit des utilisateurs d’armes rayées s’ouvre à des « petites » munitions à la fois précises et puissantes, mais aussi le marché en proposant plusieurs carabines dans des calibres innovants et polyvalents.

lkm

 

Il ne faut pas seulement parler d’effet « de mode » lié à l’approche-affût, mais de mentalité qui a évolué. Bien sûr, l’utilisateur de longue date du sempiternel 7X64 pourra toujours dire qu’il peut faire tout avec, mais d’un public plus jeune  pour qui désormais s’offre un plus large choix, sensibilisé également par une offre armurière plus vaste, et aussi, il faut bien le dire, une culture de la balistique qui s’étoffe. De ce côté on peut dire merci au 222 R et 243 W qui ont ouvert une porte, mais dont le poids de balles était trop restreint pour atteindre la fameuse polyvalence requise quand il s’agit d’acheter sa première arme rayée.

6

Petites douilles, grosses balles, le 243 W était lui aussi bloqué puisque ne stabilisant pas au-dessus de 100 grains et il existait bien des cartouches anciennes 6,55X55 (1) Suédois et 6,5X52 Carcano  qui marchaient très bien, mais le calibre qui a le vent en poupe actuellement est le 6,5 Creedmoor conçu au départ pour les compétitions de tir à longue distance US, mais d’où Hornady a vite décliné des cartouches de chasse efficaces. La filiation de cette nouvelle venue est d’ailleurs curieuse puisqu’il s’agissait de mettre des balles longues à fort coefficient balistique dans des boitiers à action courte, pas trop chères d’achat, surtout en 308 W, faciles à customiser pour un tir à très longue distance inconnu chez nous  (jusqu’à 1000 m) sur des cibles métalliques et dans des positions inconfortables ressemblant assez à celles qu’on peut trouver à la chasse. On cherchait la précision, mais aussi un faible recul car il faut enchaîner de longues séries fastidieuses de tirs. Ci-contre à dr. et de g. à dr. le 6,5 Creedmoor face à des calibres désormais plus courants chez nous, le 308 W et surtout le 30-06 qui, accessible depuis l'automne 2013 en France, y gagne de plus en plus de parts de marché du fait de l'offre énorme de munitions offert par le marché U.S.

On partit donc en 2007, du 307 W, une copie en 1982 du 308 W qui ne connut jamais un grand succès puisqu’utilisé dans des armes à levier style Big Bore…on était loin du tir à longue distance avec ces vieux rossignols américains ! On raccourcit cette cartouche pour en faire du 30 Thomson Center, (encore une cartouche US à l’audience confidentielle) qu’un ingénieur de chez Hornady (Dave Emary) adapta pour lui faire tirer une longue balle de 264 pouces s’échelonnant entre 90 et 120-140 grains (soit de 7,78 à 9,07 grammes). Nous sommes là dans les balles de calibre moyen comme le 270 W, le 25-06, le 7,08 R mais avec une trajectoire encore plus plate (2), moins de dérive au vent, plus de densité sectionnelle, et surtout…trois fois moins de recul face à des calibres qui n’ont déjà pas trop la réputation de secouer leur tireur.

ggvc

On voit donc tout le parti qu’on peut tirer d’une telle munition encore utilisable entre 500 et 1000 m où on peut se concentrer sans avoir se soucier de la claque qui suit derrière et assez rapide (800 m/s) et surtout puissante (2500 Joules à 100 m,  encore 2300 Joules à 200 m) pour tous les gibiers de montagne  (chevreuils, chamois, mouflons), même si, bien sûr, on sait que, dans notre pays le tir de chasse ne doit pas légalement excéder 300 m.

La plupart des marques proposent désormais ce calibre nouveau puisque datant de moins de 10 ans, avec des modèles grand public (Savage, Ruger, Remington), mais aussi CZ 550, Tikka, Howa, Sako.

1/ En Suède, pays de tradition cynégétique assez proche de l’éthique germanique, 80 % du tir à balle se fait avec le calibre quasi « national » qu’est le 6,5X55, même pour l’élan, animal massif qui peut dépasser les 400 kgs, pourvu que la balle (une Lapua qui fait 155 grains) soit bien placée. Il est vrai que la neige, omniprésente dans ces pays nordiques facilite la recherche au sang, si l’animal est seulement blessé…

8149410

2/ Cet emballage signale la flèche très réduite de ce calibre à 500 yards (457 métres) : 45 cm !

Prochain envoi : les balles rapides ont-t-elles leur place à la battue ?