La renommée « africaine » de cette munition peut effrayer au prime abord, mais ce n’est sans doute pas sans raisons qu’elle commence à apparaître comme « polyvalente » au même titre que le 30-06 ou le 338 W mag. On va comprendre assez vite pourquoi.

uuin;;

 

Apparue en 1912 comme 375 Belted (c’est une des premières cartouches ceinturée) Rimless Nitro Express, sa réputation vient du fait que c’est souvent le minimum requis dès qu’on veut s’attaquer au « big five », mais en fait un peu partout dès qu’il s’agit de stopper la charge d’animaux dangereux. Et comme elle fut popularisée par la Winchester 70 qui la chambra d’entrée en 1925, puis après la seconde guerre mondiale avec les « vieilles » Brno ZKK 602 (1) aux mains des guides chargés de sécuriser leurs clients, dans l’âge d’or du safari, elle peut mettre mal à l’aise le tireur débutant. Pourtant c’est une 9 mm (9,53 exactement) guère différente des 9,3X62 et 9,3X74 R que l’on voit beaucoup aux battues dès qu’il s’agit de tirer des gros sangliers, et son recul est même réputé moins sec, car tirée dans des armes à verrou plus lourdes ( 5 kgs avec optique) que les express, avec, de nos jours, un très grand choix de chargements.

En 1912, il est vrai, elle n’offrait que trois grosses balles de 235 à 300 grains (15 à 19,4 grammes) chargées par Kynoch. Depuis, on relève en France une bonne soixantaine de chargements qui vont du 211 grains (13,7 g par Sologne) à 350 grains (22,7 g Norma African), mais dans l’intervalle, largement de quoi couvrir toute la gamme grand gibier européen avec un impact tel que, quelle que soit la zone atteinte, il reste sur place. Ses caractéristiques moyennes de base sont éclairantes : à 100 m autour de 650-750 m/s, et une énergie de plus de 4000 Joules ! La flèche à 200 m, inférieure à 10 cm en fait une munition loin d’être ridicule en précision, et après, comme expliqué plus haut, tout est affaire de choix de balles. Ci-contre à dr. comparaison entre, de g. à dr. le 338 Winch Mag, le 300 Win Mag et le 375 HH. 

iiubbb

338WinMag300WinMag375HHMag-230x300

Pour les Impalas Hornady propose une Interlock de 225 grains, et un peu en dessous Sologne avec une Sierra Pro Hunter fait une 201 grains (13g) qui file à 745m/s et 3608 Joules, donc bien assez pour tous nos chevreuils. La battue exigera plus gros de 250 (16,2g) à 285 grains (18,5), sans aller jusqu’au grosses balles monolithiques ou blindées de 350 grains réservées aux pachydermes. Comme toutes les munitions modernes, l’évolution des poudres et surtout des balles (TPX, Swift A Frame, etc.) a permis d’affiner le champ d’action de ce calibre mythique qui offre en sus de belles surprises en occasions en Belgique (FN, Dumoulin), aux USA (Winchester, Ruger) où elles sont rarement menées à bout de potentiel. C’est devenu maintenant un calibre « à tout faire »…

1/Le rapport qualité-prix de la série ZKK (600,601,602 dans une kyrielle de calibres) , après- guerre, puis arrêtée au début des années 90 (avec pour successeur direct successeur : la CZ 550 Magnum) fait que c’étaient des carabines achetées en Europe…et laissées sur place vu leur faible prix, où elles faisaient ensuite le bonheur des guides locaux du fait de leur robustesse.