30 mai 2018

Beretta 412 : le Simplex...à l'italienne !

Pour nous autres habitués au superposés de la marque en voilà un « drôle de pistolet » pourtant joliment signé « Pietro Beretta, Gardone » ! Voilà la belle histoire du mignon « tronchino », un petit compagnon râblé un peu à l’image de notre bon vieux « Simplex », mais en rien un fusil de débutant ou d’enfant, on va vite comprendre pourquoi plus loin… Le brevet du modèle 412 date de 1946 à une époque où il s’agissait pour l’industriel italien sortant de la guerre, de fournir un fusil... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

L'armurerie stéphanoise dans sa période classique

Fin de notre petit survol de la période stéphanoise dans son âge d’or « classique » disons jusqu’aux seventies.   Le processus de fabrication obéissait à une douzaine d’opérations dont la répétition formait, à la longue, des ouvriers hautement spécialisés. Pour un calibre 12, la première partait d’une barre d’acier laminé de diamètre 25 chauffée et forgée puis pointée, côté chambre, avant perçage : opération d’une grande précision lente et délicate, car déterminant largement l’issue finale.  Il... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 07:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2018

L'armurerie stéphanoise classique

Notre précédent envoi sur les canons Heurtier nous a montré un exemple de ce qu’était la production stéphanoise d’avant les années soixante. En quoi elle différait de ce que nous voyons de nos jours ?   La production des canonniers artisanaux à St-Etienne se distinguait des fusils industriels frettés (ci-contre à g.) par un savoir-faire  à trois niveaux. Les fusils de base pour les juxtaposés proposant deux tubes usinés, ajoutés avec des crochets au niveau des tonnerres, les bandes supérieures et inférieures étant... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 06:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2018

Les canons Heurtier

Nos lecteurs et tous les amateurs des belles armes françaises, qu’elles soient industrielles ou artisanales, sont habitués à rencontrer ce nom sous la table basse des canons des beaux spécimens dont le plus souvent ils héritent. Dans ce panthéon de l’armurerie stéphanoise il voisine avec Jean Breuil, Jacob Holzer, Fanget et surtout Merley-Pouly, famille à laquelle Heurtier  fut associé à la fin du XIXè siècle. Les sagas familiales en effet ne sont pas rares dans le milieu industriel en pleine effervescence de cette époque... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

Chokes : correspondances de nomenclatures

C’est l’intersaison, propice aux rencontres autour du ball-trap communal, des transactions car l’ouverture est encore loin et donne le temps de « voir venir » comme on dit. Les successions aussi offrent de belles opportunités, pour lesquelles il est important de bien apprécier certaines caractéristiques techniques comme les chokes.   La nouvelle donne faisant impérativement passer par un armurier, ou toute autre autorité administrative (1) permettra souvent de se faire renseigner si, sur une arme ayant déjà vécu il... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 08:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2018

Contre les pilleurs de poulaillers : la 22 "Quiet"

La réforme sur la législation des armes outre son souci de clarification aura aussi permis de revenir sur un état d’esprit assez aberrant face aux armes : finis les calibres dits « de guerre » et le délit de « sale gueule » allant avec, et plus de réalisme face aux lois de la chasse et de la balistique. Il peut en aller de même pour le 22 LR que nous tentons ici à plusieurs reprises (1) de réhabiliter. S’agissant d’un calibre amplement létal, il ne s’agit certes pas de revenir  à l’époque de notre... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2018

Entre chien et loup, entre chèvre et chou...

Les décisions du récent plan loup (2018-2023) sont désormais connues, et bien sûr, elles ne satisfont personne ! Nicolas Hulot a-t-il voulu ménager la chèvre et le chou ? Non le loup ! José Bové estime qu’avec lui l’élevage est rendu impossible (1) et en sens contraire de nombreuses associations écologistes (2) dopées par les derniers exploits des anti-spécistes et autres « vegans » veulent le voir de retour partout en France comme au bon vieux temps des fables de la Fontaine.   Eh bien, justement,... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2018

La chasse peut-elle "oser le féminisme" ?

Ce fut le slogan d’une campagne qui, pour toutes sortes de raisons que nous allons évoquer, pourrait bien concerner les chasseurs. Pourquoi nos épouses et compagnes ne pourraient profiter de la Nature, être adroites au tir (voyez ce qui se passe sur les pas de tir !), mener les chiens ?   C’est une histoire vieille comme le monde, associée aux tabous religieux les plus éculés comme autrefois dans la Marine où, sur les bateaux, la présence féminine était censée porter malheur, ou à la chasse quelques vieilles... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2018

Etat des chiens de chasse en France

Si le nombre des chasseurs a tendance à diminuer, celui de nos fidèles compagnons de chasse à quatre pattes va dans le sens contraire ! Les dernières statistiques de la Centrale canine montrent que les chiens courants ont augmenté de 10%, les chiens d’arrêt de 2%, les retrievers de 4%. Analysons ensemble les dernières tendances.   Dans le groupe 6, celui des courants le beagle avec plus de 5300 inscriptions est de loin le mieux représenté devant les gascons-saintongeois (plus de 1500), les dalmatiens (773), et enfin le... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2018

Tir : faut-il, ou non, "donner de la bande" ?

C’est un terme qui, pour la navigation de haute mer pourrait s’avérer dangereux, prenant cependant pour les tireurs une toute autre signification. A la chasse on a guère le temps de gloser sur ces données techniques nées, dans les années soixante de l’arrivée des premières bandes « ventilées » sur les fusils de chasse.   L’utilité d’ailleurs, dans ce domaine purement cynégétique est toujours discutable puisque le but initial était d’éviter les distorsion thermiques, le fameux effet « mirage » quand on... [Lire la suite]
Posté par fcm25secretariat à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]